Présentation

Description [1]

L’archiviste est le gestionnaire des archives et des informations… charte médiévale, correspondance ministérielle, documents audiovisuels, acte notarié, banques de données, documents contractuels, brevets... il est ainsi le gardien de la mémoire collective et parfois même de la démocratie. Pour tous ceux et celles qui sont à la recherche d'une idée pour leur futur métier la maison de l'orientation consacre une page au métier de l'archiviste.

Son rôle...

Collecter des documents...

L'archiviste est chargé de réunir les documents, y compris les données, quels que soient leur date, leur forme et leur support matériel, qui retracent l'histoire d'une administration, d'une entreprise ou de toute autre entité. Il collecte les archives publiques produites par les ministères ou administrations publiques, par les notaires, mais aussi des archives privées issues d'entreprises, de syndicats, d'associations ou de particuliers.

Il est également chargé d’assurer la continuité de service par la bonne gestion ainsi que par la disponibilité des documents et des données le temps de leur utilité dans les activités des administrations, des entreprises, des associations... cela se traduit par la mise en place de systèmes d’archivage intégrant la numérisation et le partage des informations tous supports.

Un des rôles de l’archiviste est aussi de conseiller sur la création et sur l’identification des documents et des données.

Dans l’impossibilité de garder tout document et étant donné que tous les documents n’ont pas vocation à être gardés, il en fait un tri basé, notamment, sur des critères scientifiques et en fonction du cadre légal existant. Il assume ainsi une grande responsabilité en décidant ce qui est préservé pour les générations futures. Pour enrichir son fonds, l'archiviste est amené à rechercher lui-même de nouveaux documents. Certains sont achetés lors de ventes aux enchères.

... les classer, les conserver...

Une fois les documents acquis, l'archiviste les classe et en établit un inventaire en mentionnant, au moins, leur origine, leur contenu et leur cadre chronologique. En cas de don ou d'achat par lots, il détermine, après avoir analysé leur contenu, ceux qui doivent être conservés. Puis il les indexe. Il lui incombe aussi de veiller à la conservation pérenne des archives moyennant reconditionnement dans des contenants adaptés à cet effet. Il faut en effet agir en amont pour éviter des dégâts. Les archives sont stockées dans des dépôts dans lesquels les conditions climatiques sont adéquats et que l’archiviste veille à organiser. Les documents abîmés, fragiles ou trop précieux pour être manipulés sont numérisés et/ou stockés sur des microfilms.

... et les communiquer au public

L'archiviste met ses « trésors » à disposition du public : chercheurs, professeurs, étudiants, généalogistes, journalistes, particuliers... Médiateur, il organise l'accueil et l'information des utilisateurs, oriente leurs recherches et les aide à déchiffrer les documents anciens. Il met en place des opérations de valorisation : atelier pédagogique, exposition, conférence, visite guidée... Au service du citoyen et des utilisateurs, il aime partager et communiquer le savoir acquis lors de l’analyse des archives.

En bref…

Les responsabilités de l’archiviste s’appliquent tout au long du cycle de vie des archives : de leur création à leur destruction ou à leur conservation définitive/historique.

Connaissances requises

Une bonne culture générale, …

L'archiviste possède une grande curiosité intellectuelle et s'intéresse à des sujets très divers. La connaissance de plusieurs langues (étrangères ou anciennes) constitue un atout.

…de bonnes connaissances de son environnement professionnel, ainsi que…

L’archiviste doit pouvoir replacer les documents dans leur contexte.

... des connaissances informatiques et…

L'archiviste travaille sur des supports informatiques ; il doit donc maîtriser les outils Internet et les logiciels spécialisés nécessaires pour faciliter la circulation des documents et la recherche.

…juridiques.

La connaissance du cadre légal du monde archivistique et des mesures légales en vigueur dans le domaine d’activité de l’archiviste est très importante pour venir à bout de ses tâches.

À l'écoute des utilisateurs

L'archiviste doit être pédagogue pour aider les utilisateurs sans faire la recherche à leur place : le travail en salle d'inventaire ou de lecture nécessite de la diplomatie. . L’archiviste doit connaître les fonds lui assignés de façon approfondie pour pouvoir guider les utilisateurs Les opérations de valorisation demandent, elles, des qualités d'accueil et d'écoute, sans oublier le sens du contact avec des interlocuteurs variés.

Qualités qui constituent un atout :

Un sens de gestion et d’organisation

Un sens d’évaluation

Un sens méthodique

De la rigueur

De la discrétion

A l'occasion de la journée internationale des archives 2018 et 2019, RTL Télé a diffusé un reportage sur le métier de l'archiviste:

https://www.rtl.lu/tele/de-journal-vun-der-tele/v/3127023.html

https://www.rtl.lu/tele/de-magazin/v/3166325.html

[1] Texte inspiré d’un texte se trouvant sur http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/archiviste (consulté le 25.03.2019)